Bibliographie des œuvres de Pierre LOTI

(Auteur : Alain Quella-Villéger – Pierre LOTI, le pèlerin de la planète – éditions Aubéron)

Il s’agit des œuvres publiées en volume par Pierre Loti de son vivant, dans l’ordre chronologique de mise en vente en librairie et, sauf mention contraire, chez son éditeur Calmann-Lévy.

Cliquez sur les titres en bleu pour en découvrir un peu plus.

Novembre 1891 :

L’ Œuvre de Pen-Bron, près Le Croisic (brochure de 14 p., Tours, Mame, déjà paru dans le volume précédent).

Avril 1892 :

Discours de réception à l’Académie française (Firmin Didot, puis texte intégral chez Calmann-Lévy).

http://www.bibebook.com/bib/discours-de-r%C3%A9ception-%C3%A0-l%E2%80%99acad%C3%A9mie-fran%C3%A7aise

Février 1893 :

Pêcheur d’Islande (adaptation théâtrale, en collaboration avec Louis Tiercelin).

Septembre 1893 :

La Grotte d’Isturitz (tiré à part du Bull. de la Soc. des Sciences et des Arts de Bayonne,

réimprimé dans les Figures et choses qui passaient).

Mars 1898 :

L’Ile du rêve (théâtre, en collaboration avec André Alexandre et Georges Hartmann).

Novembre 1898 :

Judith Renaudin (théâtre).

Novembre 1898 :

Rapport sur les Prix de vertu (Firmin-Didot, puis Calmann-Lévy) repris sous le titre

« ceux devant qui il faudrait plier le genou » dans Le Château de la Belle-au-Bois-dormant).

http://www.bibebook.com/bib/rapport-sur-les-prix-de-vertu

Décembre 1898 :

La Chanson des vieux époux (Libr. Conquet-Carteret, daté 1899 ; tiré du Livre de la Pitié et de la Mort).

Juin 1903 :

La Belle ville de camaïeu rose (Petite collection rose Lemerre) (extrait du volume précédent).

Novembre 1904 :

Le Roi Lear, de Shakespeare (traduction en collaboration avec Emile Vedel).

Avril 1908 :

Ramuntcho (théâtre).

Décembre 1909 :

Discours à l’Académie pour la réception de Jean Aicard (Firmin-Didot, puis Calmann-Lévy).

Mai 1910 :

Le Château de la Belle-au-bois-dormant.

Juin 1911 :

La Fille du Ciel (théâtre, en collaboration avec Judith Gautier).

Janvier 1913 :

Turquie agonisante (plusieurs éditions revues et augmentées la même année).

Juillet 1915 :

La Grande Barbarie (fragments) (repris dans La Hyène enragée).

Octobre 1915 :

A Soissons (Firmin-Didot, repris dans La Hyène enragée).

Juillet 1916 :

La Hyène enragée.

Mars 1917 :

Quelques aspects du vertige mondial (Flammarion. Chez Calmann-Lévy en mai 1928).

Juillet 1917 :

L’Outrage des barbares (impr. Malherbe, Paris, repris dans L’Horreur allemande).

Juin 1918 :

Court intermède de charme au milieu de l’horreur (Paris, impr. Renouard,

extrait de la Revue des Deux Mondes, repris dans L’Horreur allemande).

Août 1918 :

L’Horreur allemande.

janvier 1919 :

Les Massacres d’Arménie.

Janvier 1919 :

Les Alliés qu’il nous faudrait (brochure à compte d’auteur, Bayonne, A. Foltzer,

augmentée chez Calmann-Lévy en nov.).

Septembre 1920 :

La Mort de notre chère France en Orient.